Les incontournables de Dublin et ses alentours

La ville de Dublin

Les hôtels :

La première fois que je suis allée à Dublin, nous avons logé dans le centre et plus exactement à Castle Hotel au prix de 178€ pour deux nuits et deux personnes avec le petit-déjeuner compris. L’hôtel est très authentique, les chambres étaient très bien même si on entendait le bruit des passants dans la rue sinon dans l’ensemble, il est super. Le restaurant de l’hôtel est agréable, délicieux et pas cher – je vous le conseille : https://www.castle-hotel.ie.

La deuxième fois et la plus récente, nous avons dormi au Clayton Hotel Burlington Road au prix de 280,08€ pour trois nuits sans le petit-déjeuner. L’hôtel est classe, moderne et très bien. On était au sixième étages donc on était au calme et au chaud. Je n’ai rien à dire de cet hôtel à part que j’y retournerai. Le prix est élevé, mais vu le week-end spécial Saint-Valentin, c’était le moins cher. Il y a également un restaurant où nous avons été, il est vraiment sympa et connu… Je vous conseille tant le restaurant que l’hôtel : https://www.claytonhotelburlingtonroad.com !

Les transports :

Lors de mon voyage avec ma maman, nous avons rejoint le centre grâce au bus Airlink  (numéro 747-748) au prix de +/-  6€ AR. Ils sont accessibles, rapides et disponibles, il est simple de se rendre à l’aéroport ou au centre-ville). Vous trouverez des arrêts de bus un peu partout dans le centre de Dublin.

Récemment, nous avons décidé de nous balader un peu plus loin que Dublin, donc nous avons choisi le moyen le plus facile pour se déplacer c’est-à-dire en voiture. Nous l’avons réservé via routard.com au prix de 30,37€ les trois jours – de base -, mais avec les assurances (et je vous les conseille fortement) on a payé 142,37€ pour les quatre jours (du vendredi soir au lundi fin de journée). L’agence de location était Europcar, elle vient vous chercher à l’aéroport et vous ramène (c’est compris dans le prix). Cette dernière ferme à minuit alors que sur le site du routard, c’était noté 24h/24h.. il faut rester attentif. Au niveau de l’essence (des quatre jours) et du carwash, on a payé 33,31€ – la voiture n’a rien consommé !

Concernant le parking, on a garé tous les soirs notre voiture à l’hôtel (13€/jour), sinon on a été une fois dans le centre au Stephen’s Green Shopping Centre (15,2€ pour 3heures). Le reste du temps, le parking était gratuit comme à Howth ou Powerscourt Gardens and House…

Le centre de Dublin :

Si vous souhaitez voir le plus de choses en peu de temps, il faut aller dans au Sud de la ville, car elle contient énormément de monuments, de parcs ou de bars dont le Temple bar.

Lorsque j’ai visité Dublin en 2017, on est passé à côté du centre commercial – belle erreur qui heureusement a été réparée cette année. Ma curiosité a été attirée par la luminosité présente dans le bâtiment, de l’extérieur il est simple, mais à l’intérieur, il est à tomber ! Un vrai coup de coeur. Du coup, nous en avons profité pour déjeuner au café-pâtisserie qui se situe au coeur de ce lieu. Pour la somme de 15,35€ à deux, vous pouvez avoir un chocolat chaud, un cappuccino, un croissant jambon-fromage et un chocolat twist.

DSC0365020190218_105729

Ensuite, nous avons été au Trinity Collège qui est la plus ancienne université d’Irlande et fondée par la reine Elisabeth Ier. J’aurais aimé visiter sa bibliothèque, mais son prix était trop cher pour moi…(12€ pour les étudiants et 14€ pour les adultes). Pourtant, en 2019, je m’étais décidée à la visiter, en vain ! Une fois que j’arrive devant la bibliothèque, il y a beaucoup de personnes et le prix reste un frein. À la place, on a fait le tour de l’université qui m’a vraiment donné envie de reprendre les cours et d’être à nouveau une jeune étudiante insouciante.

DSC03667DSC03680DSC03683DSC03688

En face de l’université, vous trouverez la banque nationale. Le coin est plutôt joli, mais très populaire en raison des différents bâtiments à l’entour surtout avec sa rue commerçante. Le musée national d’Irlande est gratuit, l’endroit idéal lorsque la météo n’est pas clémente.

On a été intrigué par l’hôtel de ville/City Hall, l’extérieur est semblable au style de la ville, son intérieur est magnifique, lumineux et doré. Si vous avez cinq minutes dans votre programme, je vous conseille de vous y arrêter.

DSC03695DSC03699DSC03701

Non loin se trouve le château de Dublin, si vous ne savez pas que c’est un château, vous pouvez passer à côté sans le savoir, car il est discret et simple. Son petit parc derrière à  un charme fou avec une passerelle qui le relie à une boutique d’art se situant dans la tour du château.

DSC03714DSC03718

Comme en 2017, nous avons visité la cathédrale Christ Church (payante) – nous n’avons pas visité l’intérieur – reliant par une passerelle le Dublinia – un musée sur l’histoire de Dublin. Puis, on a rejoint le parc de Saint-Patrick avec à ses côtés sa cathédrale (payante) et son cimetière. Ce parc est reposant, spacieux et calme – il y a peu de monde que ce soit cette année ou il y a deux ans.

DSC03728DSC03730DSC03760

fullsizeoutput_1b3Avec ma maman, on s’était arrêtée en 2017 dans un petit café hyper cosy, un vrai régal ! Le vendeur était très sympathique, le cadre agréable et je ne vous parle même pas des pâtisseries et des boissons chaudes, ils sont délicieux.  Il s’agit du café « Accents Coffee & Tea Loung » à 2 Stephen Street Lower, Dublin. Cette année, je ne suis pas passée dans cette rue malheureusement.

fullsizeoutput_1ba
Accents Coffee & Tea Loung

Cette année, on a voulu se promener dans le parc Iveagh Gardens où se trouve normalement une cascade et le parc Saint-Stephen avec son petit lac.

Le premier parc est caché de la rue, il faut le savoir pour le trouver si vous ne savez pas, vous ne le trouverez pas. Une cascade artificielle est censé si trouver, les propriétaires ont dû couper l’eau, car elle n’était plus en service. Cependant, ça reste un endroit mignon, calme, où les Irlandais se retrouvent pour le lunch.

À contrario, il y a le St-Stephen Green qui est beaucoup plus grand et très visible. Il y a énormément de monde, il est spacieux avec un lac, plusieurs coins reposants et différents monuments. Il permet de souffler un peu lorsque les bruits de la ville deviennent incessant. Cependant, je conseille le petit parc d’Iveagh pour un moment plus cocooning.

DSC03767
Parc d’Iveagh

Lors d’un séjour un Dublin vous êtes obligé de passer par le célèbre quartier du Temple Bar avec différents graphes sur les murs, les restaurants et bien sûr, les bars.

fullsizeoutput_1c0Le nord de la ville est connue pour ses magasins – elle contient un autre centre commercial – et son artère principal… Même si vous allez trouver moins de choses à voir, cette partie mérite quand même d’être vue tant par son architecture, ses églises et ses parcs.

Le long du cours d’eau « Liffey » se tient le palais de justice, l’administration gouvernementale, le musée de l’immigration et le fameux pont « Millennium » qui relie les deux parties de la ville.

Comme je l’avais écrit il y a deux ans, Dublin reste une ville atypique parce qu’elle renferme de magnifiques monuments, elle garde les anciens bâtiments et les rénove comme le « Church Café, Bar & Restaurant » qui était avant une église (ou à défaut d’être un restaurant, elle devient un bureau).

En parlant de restaurant, nous avons été manger au Sussex (http://thesussex.ie) qui se situe à 8/9 Sussex Terrace, Upper Leeson Street, Dublin 4., Co. Il n’est pas très loin de notre dernier hôtel. Le cadre est sympa, le restaurant est à l’étage et en dessous se trouve un bar, mais ils sont séparés. Nous avons payé 72,66€ pour nous (deux plats, un verre de vin et un verre de cidre).

20190216_19290120190216_19290520190216_195714

Le deuxième jour, nous avons préféré manger à notre hôtel, car nous étions fatigués de notre journée, pour la somme de 48,5€ à deux. Le restaurant de l’hôtel est moderne, classe et la nourriture est très bonne !

20190217_19383420190217_19585220190217_195910

Cette année on s’est concentré sur les alentours de Dublin… Nous ne voulions pas rester dans le centre donc nous avons visité :

Howth

Il y a deux ans, j’ai commencé mon séjour par un petit village de pêcheurs. Je voulais débuter par ce qui représentait un voyage en Irlande c’est-à-dire les falaises et je n’ai pas été déçue… un dépaysement totale.

Pour se rendre jusqu’à la petite ville de Howth, il suffit de prendre le train à la gare de Dublin. C’est très simple et le prix est peu coûteux, on peut se rendre à la machine automatique où les instructions sont en français.  Le prix du ticket est de 10€ aller-retour.

Cette année, nous y avons été avec la voiture. L’accès est très simple pour y aller et le parking est gratuit, accessible et se trouve juste en face du Starbucks.

Pour longer les falaises, il y a différents circuits. La première fois, on avait été jusqu’au phare puis on avait remonté la colline pour aller dans les terres, mais la deuxième fois, on a choisi le chemin le plus long (15km) et même si c’est difficile à la fin, cela en valait la peine. Par contre, le phare n’est pas accessible aux visiteurs…

Si vous souhaitez aller près des falaises comme nous l’avons fait. Il suffit de monter la rue « Balscadden Rd » et de suivre les indications.

fullsizeoutput_199Dans le village même, nous avons été dans un petit pub très sympa du nom de « The House » à  4 Main St, Howth, Co. Les deux fois où je m’y suis rendue, je n’ai vraiment pas été déçue. La deuxième fois, nous avons mangé le petit-déjeuner irlandais pour 9,50€ accompagné d’un chocolat chaud à 3,20€ et c’était un pur régal.

20190217_10495220190217_110744

DSC03407
The House – Café – Restaurant – Bar
fullsizeoutput_1aa

fullsizeoutput_1a4

Les jardins de Powerscourt et sa cascade

Le domaine de Powerscourt se divise en différents endroits : son hôtel, son Spa, sa maison, son jardin, sa cascade et son club de golf.

Nous avons été visiter le jardin et sa maison puis on s’est rendu à sa cascade. Pour le jardin, il faut compter 7,5€ par personne hors saison (sinon c’est 10€ en saison) et la cascade – parce que oui, il faut payer pour la voir – c’est 6€ par personne.

Le jardin mesure 47 hectares, il est très grand et composé de plusieurs coins. Il y a la tour de poivre, le jardin japonais, le lac de Triton, le cimetière des animaux, la fontaine de Rhododendron, le jardin fermé, le mémorial de Julia et le jardin italien. À l’intérieur de la demeure, vous trouverez des audio guides portatifs en français. Si vous souhaitez plus de détails, n’hésitez pas à aller sur leur site : https://powerscourt.com/fr/

DSC03148DSC03154DSC03176

Concernant la cascade, il s’agit de la plus grande cascade d’Irlande et elle mesure 121m de hauteur. Elle est magnifique, mais il y a quand même beaucoup de monde. Sur les lieux, vous pouvez vous balader et/ou manger au snack.

DSC03293DSC03332

La ville de Bray

On a fini notre journée en admirant la vue en haut du Bray Head Cross, mais le temps de l’Irlande a fait son apparition… il y a eu du vent, de la pluie et du brouillard… On est quand même monté en haut auprès de la croix.

Même avec cette météo, la vue était sympa !

Si vous n’avez pas le coeur à monter, vous pouvez suivre un autre chemin qui suit les voies du train au bord de la falaise.

Pour notre promenade, on a garé notre voiture au Raheen Park, Newcourt, Bray, Co. Wicklow, Irlande.

DSC03386DSC03389DSC03390DSC03393

Le jardin botanique de Dublin 

Un endroit idéal pour terminer votre séjour, c’est calme et super joli avec de hautes serres où se trouvent des plantes exotiques.

Il y a également une rivière qui traverse le jardin avec deux/trois petites cascades, il y a des bancs et une multitude d’arbres.

Le jardin est totalement gratuit sauf le parking, il est au prix d’un euro de l’heure.

DSC03791DSC03800DSC03827